Millenium - The girl with the dragon tattoo

Par C. le 02 févr. 2012 | Cinéma | 4 Commentaire(s)

millenium

Millenium, c'est d'abord des bouquins. Une trilogie au succès mondial écrite par l'écrivain Stieg Larsson. Par la suite, il y a eu les adaptations cinématographiques suédoises des trois tomes par Niels Arden Oplev (le premier opus) et Daniel Alfredson (les deux suivants) qui ont été suivies par la série télévisée qui reprend en réalité ces 3 films mais avec plus de deux heures de scènes supplémentaires. Parait-il qu'une BD est à venir également. Folie.

mil

C'est une saga que j'aime beaucoup, surtout le premier livre (Les hommes qui n'aimaient pas les femmes) que j'ai lu plusieurs fois. J'ai également apprécié le film suédois qui respecte assez bien l'oeuvre originale. Mais on peut dire maintenant que je connais l'histoire par coeur. Rien n'aurait donc pu, à première vue, me motiver pour aller voir cette nouvelle adaptation américaine. Et pourtant, ce remake hollywoodien a un argument non négligeable et plutôt convaincant... J'ai nommé David Fincher. Ce monsieur dont on ne peut nier le talent a quand même réalisé deux de mes films préférés (Seven et Fight Club) et mérite pour cette raison mon respect éternel (et j'éxagère à peine).

Dès les premières secondes du film, nous sommes scotchés à nos sièges par un générique sublimement graphique où violence, feu et dragon tattoos s'entremêlent au son d'une reprise d'Immigrant Song de Led Zeppelin. Le message est clair : l'ambiance va être dark.

Et en effet, elle l'est. J'ai rarement ressenti un tel malaise devant un film. Je le savais pourtant que ce thriller n'était pas facile puisqu'il traite de sujets tels que le fascisme, la mysoginie ou encore le sadisme. Mais Fincher possèdant un véritable sens de la mise en scène, retranscrit parfaitement cette athmosphère glaciale et paranoïaque et par la même occasion met en valeur chaques lieux et personnages de l'intrigue.

Parlons-en des personnages. D'un coté, il y a Mikael Blomkvist (interprété par le classieux Daniel Craig), journaliste déchu, enquêtant sur la disparition de la nièce d'un riche industriel. De l'autre, il y a Lisbeth Salander, hackeuse surdouée et asociale. Avant qu'ils ne se rencontrent, l'histoire de cette dernière est bien plus intéressante et laisserait presque l'intrigue principale au seconde plan. La faute à Rooney Mara qui, métamorphosée,  livre ici une prestation on ne peut plus fascinante et impressionante.

lis

Etant donné la densité du livre, le scénario est un peu épuré. Quelques détails littéraires sont éffacés de manière à plus s'attarder sur l'investigation et la rencontre des deux personnages, ce qui fait que l'on ne s'ennuie pas. Exception faite pour le dernier quart d'heure du film (soit l'acte après la résolution de l'enquête) qui, même s'il est nécessaire pour la suite, est très lent et manque totalement de souffle.

The Girl with the Dragon Tattoo n'en reste pas moins un film intriguant et perturbant. Néanmoins, un remake reste un remake et celui-ci n'apporte pas vraiment de choses nouvelles si on a vu l'adaptation précédente ou si on connait déjà l'histoire. A voir néanmoins pour la réalisation qui est excellente et une Rooney Mara exceptionelle, la vraie révélation de ce début d'année.

The girl with the dragon tattoo, réalisé par David Fincher, 2011 | Avis écrit en janvier 2012 | 16,5/20


Le(s) Commentaire(s)

    Posté par : Wilyrah
    Le 03 févr. 2012 à 00:03

    Tes articles sont rares mais à chaque fois je me jette dessus quand un nouveau paraît. Surtout quand c'est pour parler (aussi bien) d'un film que j'ai beaucoup aimé. Nos avis convergent. Lisbeth version Mara est fascinante.

  • Posté par : Caro
    Le 03 févr. 2012 à 22:48

    Que dire à part : Merci ? :)

  • Posté par : Alamissamoun
    Le 05 févr. 2012 à 18:21

    Un bel article, comme toujours !! Sur le fond je suis entièrement d'accord avec toi, je suis contre le principe de remake et celui là ne déroge pas à la règle... Rien de nouveau, rien de bien excitant... dommage que Fincher n'ai pas utilisé son talent sur un projet original.

  • Posté par : Wilyrah
    Le 28 févr. 2012 à 15:48

    Meilleur Montage aux Oscars, c'est amplement mérité et la moindre des choses à défaut d'avoir été nominé ailleurs !

Poster un commentaire